Quels matériaux choisir pour vos PLV ?

Quels matériaux choisir pour vos PLV ?

Bois, métal, plastique, verre … les matériaux de vos PLV peuvent influencer le comportement des shoppers. Le choix des matériaux est une étape fondamentale et très complexe. Afin de concevoir un dispositif de marketing in-store répondant à tous vos besoins et contraintes, il est important de savoir quels sont les différents facteurs à considérer pour faire les bons choix en ce qui concerne les matériaux.

Quel impact selon les matériaux ?

Pour vous démarquer dans le point de vente, le bon choix des matériaux de vos supports vous aidera à mettre en valeur vos produits, attirer le consommateur, marquer son esprit et peut être lui faire vivre une expérience extraordinaire.

Les aspects esthétiques doivent être pris en compte et influencent directement le choix des matériaux. Ces derniers deviennent vecteurs de qualité et d’émotion. Ils peuvent évoquer le sens ou la valeur que vous souhaitez donner à votre message.

Des matériaux bien choisies plongeront le shopper dans votre univers et apporteront une touche d’authenticité. Certains matériaux sont synonymes de richesse, d’extravagance ou de puissance. D’autres expriment la chaleur et le désir, ou la pureté et le respect de l’environnement. Un détail du présentoir peut à lui seul inspirer ou suggérer tout une ambiance.

Certaines PLV seraient inefficaces sans les lumières intégrées, qui attirent l’œil de façon élégante et subliment le produit ou la gamme présentée. L’éclairage permet aussi de faire ressortir les matériaux et les couleurs choisies !

Que le produit soit de gamme moyenne, prémium ou de luxe, le choix des couleurs et des matériaux, en rapport avec leur image, rendra la présentation efficace. Ces détails créent une image cohérente pour la cible visée.

Pour quel coût ?

On pense qu’en règle générale, plus un matériau est durable, plus il coûte cher. Le carton serait ainsi généralement le moins cher, suivi du plastique, du bois et enfin du métal. Dans la réalité, cette échelle est bien plus complexe ! En effet, le choix dépend de plusieurs paramètres : la fonctionnalité, la durée de vie souhaitée, les procédés de transformation, la facilité d’assemblage et de séparation, la recyclabilité …

Avant d’envisager le coût, il est préférable de commencer par bien examiner les conditions nécessaires pour satisfaire aux critères du cahier des charges !

Bois, métal, plastique, verre … les matériaux de vos PLV
influencent le comportement des shoppers.

Pérennité et durée de vie en magasin, quelle influence ?

En plus d’une perception visuelle distinctive, votre choix des matériaux vous aide à répondre à des objectifs moins émotionnels et des spécificités plus techniques, imposées par le contexte.

Il s’agit notamment de la durée de vie en magasin qu’une PLV est prévue d’avoir sans qu’il soit nécessaire de la réparer dans des conditions normales d’utilisation.

Les PLV temporaires, ponctuelles ou promotionnelles, majoritairement sous forme de présentoirs en carton, sont utilisés dans le cadre d’activations de courte durée, comme les promotions hebdomadaires, lancements, offres exceptionnelles … Ces dispositifs s’usent rapidement et sont facilement endommagés. Ils sont destinés à présenter la promotion ou à dramatiser l’offre sur une courte période.

En revanche, des matériaux plus durables sont choisis pour les PLV permanentes et semi-permanentes. Les matériaux synthétiques durent longtemps, mais finissent par se décolorer et se fissurer avec le temps. Le bois est un matériau polyvalent utilisé pour des PLV semi-permanentes ou permanentes. Les présentoirs en métal peuvent durer plusieurs années tout en restant toujours parfaitement d’actualité dès que l’habillage change.

Contraintes de résistance et poids des produits à présenter, comment en tenir compte ?

Toujours dans l’objectif de réduire la quantité de matière utilisé (c’est plus responsable, mieux pour la planète et les budgets), le choix des matériaux est déterminé par la capacité d’une PLV à répondre aux fonctionnalités pour laquelle elle a été conçue. Le poids des produits présentés, ainsi que les contraintes d’utilisation sont soigneusement pris en considération dans l’élaboration de la structure, des assemblages et des matériaux.

Dans la mesure du possible, fournissez à votre fabricant de PLV des produits à tester pour les prototypes. Nous laissons les produits les plus lourds pendant plusieurs jours sur un prototype pour nous assurer que la PLV résiste au poids.

Il est également important que le shopper puisse saisir le produit en toute confiance, sans crainte de faire tomber les autres produits, dans une PLV qui reste quoi qu’il arrive dans un très bon état, même après avoir été vidé et réapprovisionné plusieurs fois.

En plus d’une perception visuelle distinctive, votre choix des matériaux vous aide à répondre à des objectifs moins émotionnels et des spécificités plus techniques, imposées par le contexte.

N’oubliez pas de facilité l’assemblage de vos PLV pour les équipes terrain !

Le conditionnement « à plat » d’une PLV permet de réaliser des économies considérables sur les coûts logistiques (stockage, transport, …). Nous fournissons ces PLV avec une notice d’assemblage.

Qui doit les transporter jusqu’aux points de vente? Qui va s’occuper du montage? Des merchandiseurs professionnels, les employés du magasin, vos commerciaux ? Assurez-vous auprès du fabricant qu’ils ne perdront pas trop de temps à accomplir cette tâche, qui ne comporte aucune valeur ajoutée. Peut-être est-il même plus rentable d’opter pour un modèle plus cher, mais plus rapide à installer. Puis, certaines matériaux sont mieux adaptées aux conditions d’installation les plus difficiles.

Les présentoirs en carton sont fragiles et nécessitent un assemblage minutieux. En comparaison, le plastique est plus difficile à dégrader. Pour assembler correctement le bois, une certaine délicatesse est nécessaire. Le métal a ses propres difficultés lorsqu’il s’agit de facilité d’assemblage. Bien qu’ils soient difficiles à dégrader, les présentoirs en métal demandent plus d’effort physique pour être assemblés. Les présentoirs en bois et en métal sont plutôt lourds, ce qui peut augmenter les frais de port.

Et puis, il faut aussi composer avec les contraintes purement techniques.

Parlons tout d’abord de la réalisation. Le choix des matériaux doit être analysé sous l’angle du design industriel, et tenir compte de toutes les avantages qui lui seront associées. Souvent, la meilleure solution est une conception bien étudiée qui réunit différentes matériaux, par exemple une ossature en métal avec des tablettes en plastique et des panneaux imprimés.

Ensuite, attention aux normes et réglementations !

Certains centres commerciaux, en particulier ceux situés dans les terminaux d’aéroport, ont mis au point des stratégies de sécurité pour les matériaux utilisées dans les PLV.

Les plus importantes sont conformes aux normes de sécurité pour les installations électriques et à la norme européenne de classification 13501-1, qui divise les matériaux en 7 classes selon leur comportement au feu.

Éco-conception et fin de vie : comment faciliter la séparation des différents éléments et leur tri ?

Sans préjudice de l’efficacité commerciale et la nécessité des PLV, l’écoconception vise à concilier toutes les conditions permettant de réduire l’impact environnemental de ces activités, de recycler et/ou de réutiliser les matériaux premières dans le cadre d’une approche d’économie circulaire, qui prend également en compte l’extension de la durée de vie et les réparations.

La fin de vie de vos PLV est à réfléchir dès le début de leur conception et l’éco-conception doit être intégrée dès vos briefs !

Les efforts de l’industrie et des fabricants de PLV ont conduit à un certain nombre de recommandations opérationnelles pour l’écoconception des présentoirs PLV, entre autres :

. réduire la quantité de matériaux utilisées pour une même efficacité de communication
. opter pour des matériaux recyclés et recyclables
. prendre en compte les impacts environnementaux des matériaux
. inclure des instructions de démontage pour faciliter le tri et le recyclage
. faciliter la récupération des PLV des points de vente et prévoir des services après-vente

Focus sur les PLV permanente : quels matériaux choisir ?

Dès le début du design, votre PLViste vous guidera dans le choix des matériaux et les procédés de transformation. Il existe des matériaux plus fréquemment utilisés pour une PLV permanente. Détails.

Matériau durable et recyclable par excellence, le métal offre de plus une excellente résistance et de nombreuses possibilités d’utilisation. Toutes les types de métaux sont utilisés pour créer des structures solides, parfois invisibles. Des finitions époxy, disponibles en différentes textures, sont utilisées pour protéger et embellir ces pièces.

PMMA, PS, PC, ABS, PE, PET … sont des matériaux synthétiques présentant différentes caractéristiques de résistance et de transparence. Ils existent dans tous les types de finitions : incolore, translucide, diffusant, dépoli, mat, brillant ou satiné … pour n’en citer que quelques-unes.

Doté d’excellentes propriétés physiques, le bois est utilisé pour sa robustesse naturelle, mais aussi pour son aspect luxe et chaleureux. Il peut être teinté, verni ou revêtu d’une couche décorative, telle qu’un film polymère, mélamine, stratifié ou placage.

Un habillage carton complétera facilement vos dispositifs merchandising pour répondre à la temporalité de leur mise en place dans les magasins.

Si vous avez un besoin spécifique ou si vous voulez une PLV complexe avec des matériaux répondant à tous vos objectifs et contraintes, contactez-nous !
Ensemble nous trouverons la meilleure solution.

Partager cet article :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
autres articles

D’après les études, 76% des décisions d’achat sont prises dans le rayon. Au vu de ce chiffre, on comprend très vite l’intérêt du merchandising dans les magasins.Pourtant, il existe encore des marques et des points de vente qui minimisent la présentation et la...
  • En savoir plus

Aujourd’hui, l’appréciation de l’enseigne ne suffit plus. Le point de vente physique joue désormais un rôle fondamental sur le processus d’achat. Cela est particulièrement remarqué sur les achats plaisir ou d’impulsion qui sont d’ailleurs deux fois plus nombreux...
  • En savoir plus

Exceptionnellement, sur ce blog, nous allons vous parler de nous. Nous allons vous raconter d’où vient notre nom, PILOTES PLV. Que l’histoire commence … Il faut remonter à 1996, quand on recherchait un nom pour l’entreprise. Jacques Dedeine [le père de Charlotte...
  • En savoir plus

Si vous êtes sur le point de revoir l’agencement et l’aménagement de vos magasins, c’est le bon moment pour méditer ces 5 erreurs à éviter pour une approche merchandising réussie. A la clé : une expérience shopper améliorée, une satisfaction client retrouvée,...
  • En savoir plus